Toit qui coule ou problème de tuyauterie?

Lorsque nos équipes sont déployées chez nos clients pour cause de toiture qui coule, bien souvent ils font face à des situations sans lien que ce soit avec le toit. Au contraire, les infiltrations d’eau qu’ils semblent constater, s’avèrent plutôt le résultat de défaillances quelconques au niveau du système de plomberie, de la colonne pluviale, des fenêtres ou encore du revêtement extérieur. Comment alors distinguer un toit qui coule de tout autre type de fuite? Afin que vous puissiez réagir adéquatement et de même contacter au plus vite le professionnel approprié, voici quelques questions de nos experts pour vous aider à déterminer s’il s’agit bien d’un toit qui coule.

À quel endroit se situe l’infiltration d’eau?

Lorsqu’une fuite ou une infiltration d’eau est constatée, il est d’abord nécessaire de s’interroger sur l’emplacement exacte de celle-ci avant de croire à un toit qui coule. Les traces d’humidité sont-elles seulement perceptible à un endroit? Si oui quel est-il?

Dans le cas où les fuites seraient prélevées dans les salles de bains ou les espaces cuisine d’un édifice (ou au-dessous), il est plus probable qu’elles proviennent de la tuyauterie que d’une toiture qui coule.

Sur quel(s) étage(s) peut-on observer des traces d’infiltration d’eau?

Lors d’un toit qui coule, les premiers signes d’infiltration d’eau se font généralement ressentir à l’étage le plus élevé. Lors d’accumulation, l’eau pénétrera au sein des paliers inférieurs, toutefois la présence d’humidité au plafond du sous-sol, du rez-de-chaussée, etc. est plus suspecte si les murs et les planchers des étages supérieurs n’ont pas été touchés. Il s’agira alors probablement de problèmes de plomberie et non de toiture qui coule. En ce cas précis, les infiltrations d’eau trouveront généralement leur source au niveau de la colonne pluviale chargée de l’évacuation des eaux usés de l’immeuble.

Les murs sont-ils touchés par l’humidité?

Peinture qui se soulève ou qui pèle, noircissement dans les coins, coulisses le long des murs? Si ce type de symptômes s’apparentent parfois à ceux d’un toit qui coule, ils peuvent aussi être le résultat d’un manque d’imperméabilité ou d’isolation du revêtement extérieur. Encore, cela peut être la conséquence de fenêtres qui fuient. Dans ce dernier cas, vous remarquerez la présence d’humidité plus accrue et d’infiltrations d’eau lorsque de grands vents soufflent la pluie contre ses parois extérieures.

Si la réponse à toutes ces questions vous mènent toutefois vers le toit, tâchez de prêter attention à certains détails. Connaissez-vous l’emplacement de la colonne pluviale reliée au drain de votre toit? Car si l’infiltration est en ligne avec celle-ci, il est fort probable qu’elle soit bloquée. Le refoulement d’eau dans une colonne pluviale est à l’origine de plusieurs infiltrations d’eau dans les bâtiments c’est la raison pour laquelle nous recommandons fortement le nettoyage des drains, avant, et aussi après les travaux de toiture.

Pour plus d’informations sur les toits qui coulent, nos services d’urgence, nos services de réparation ou pour prendre rendez-vous avec l’un de nos conseillers techniques, contactez-nous dès aujourd’hui!

0 Commentaire(s)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *